Utiliser facilement un compresseur d’air

Vous voici à présent propriétaire d’un compresseur d’air. Vous pouvez désormais faire fonctionner des outils pour nettoyer, graisser, peindre, poncer, polir ou même buriner et j’en passe… Mais cet appareil doit être manié avec précaution à cause de la pression qu’il produit. Pour éviter tous type d’incident, voici la procédure à suivre.

Les choses basiques à savoir

Gardez le mode d’emploi de votre compresseur pas très loin de vous au cas où, vous pourrez consulter sur le plan les différentes parties de l’appareil et savoir où elles se trouvent. Ensuite, assurez-vous d’avoir tous les accessoires nécessaires adéquats pour vos travaux. Aussi, vérifiez que vous soyez à proximité d’une ou plusieurs prises de courant par question de facilité de mouvements. Équipez-vous de matériel de protection adéquat, même en cas de petits travaux. Et enfin, le point le plus important, ne laissez pas vos enfants sans surveillance près de l’appareil. Il faut donner la priorité à la sécurité avant tout !

Lire aussi cet article ici

Réglages du compresseur d’air

Le compresseur d’air est constitué de plusieurs parties telles qu’un moteur, une cuve, un régulateur de pression ou encore un manomètre. Ce sont des outils qui demandent un réglage avec une précision minutieuse. Il faut donc les paramétrer en fonction des indications fournies par le constructeur. Vous trouverez évidemment ces informations sur le mode d’emploi près de vous (si vous avez lu la première partie de cette article).

Connectez votre compresseur à une prise de courant, si possible une prise de secteur reliée à la terre. Fermez avec grand soin le bouchon de vidange du réservoir avant d’enclencher l’interrupteur. Réglez ensuite la pression en fonction de la quantité d’air que vous avez besoin. Reliez le compresseur à l’outil de votre choix. Faites bien attention à la jauge de pression. En cas d’utilisation intense de l’appareil, il se peut que le moteur surchauffe. Dans ce cas, n’hésitez pas à éteindre l’appareil et à reprendre le travail plus tard le temps que le moteur refroidisse (une petite binouze s’impose pour la pause).

 

Lorsque vous avez terminé, débranchez le compresseur d’air et la vanne de régulation. Il faut aussi vidanger l’air en ouvrant tout simplement le régulateur ou en débranchant le tuyau.