Comment rajouter de la pression dans un circuit d’irrigation ?

meilleure pompe de relevage

Un circuit d’irrigation est un système de circulation d’eau artificiel. Pour faire simple, on va conduire l’eau d’un point à un autre à l’aide de moyen artificiel. La distribution équitable ne pourra pas toujours être assurée par la personne surtout si la pression de l’eau est faible. Il faut savoir que la pression de l’eau diminue s’il y a une ouverture de plusieurs sorties d’eau en même temps. Le circuit d’irrigation est tout à fait impacté par cette baisse de pression. Afin de faire circuler l’eau et la partager correctement, il faut donc rajouter de la pression dans le circuit.

Une pompe de relevage pour un circuit d’irrigation.

Il y a plusieurs pompes de relevage disponibles. Pour les circuits d’irrigations, il faudra une pompe de relevage qui pourra pomper l’eau efficacement. Il est donc nécessaire d’avoir un puits ou une réserve d’eau de pluie à disposition. La pompe aspirera l’eau de la réserve et la transportera vers le circuit d’irrigation avant de la partager aux conduits. On peut utiliser soit une pompe vide cave soit une pompe de relevage de puits. Elles sont très pratiques et peuvent être utilisées manuellement ou automatiquement. Les modèles automatiques possèdent des flotteurs qui servent à capter la baisse du niveau de l’eau dans le réservoir et ce contact active l’action de pompage pour approvisionner le circuit d’irrigation. Le flotteur devient donc un petit interrupteur classique très actif. Il y a par contre des pompes de relevages manuelles qu’il faudra vérifier fréquemment afin d’actionner le pompage si le niveau dans le réservoir diminue. À ce moment-là, la pompe doit être activée puis on doit l’éteindre une fois que le travail sera effectué.

Lisez cette article : Combien coûte en moyenne un touret à meuler ?

Un surpresseur pour augmenter la pression.

Comme son nom l’indique, cet appareil sert à augmenter la pression hydraulique. Elle peut s’associer avec la pompe de relevage afin de garantir le transfert de l’eau vers le circuit d’irrigation. La pompe de relevage pompera l’eau du réservoir et l’enverra vers le circuit par contre, si le niveau de l’eau est trop faible, la pression le sera également et la distribution pourra être déséquilibrée. Le surpresseur est facile à utiliser. Il peut s’activer automatiquement à chaque fois qu’il perçoit une baisse de pression. Il est déjà très utilisé dans les foyers ou dans les milieux industriels donc il pourra sans problème assurer l’augmentation de la pression pour le circuit d’irrigation. On peut également l’utiliser sans pompe de relevage en le reliant directement au robinet du réservoir et au tuyau de distribution. Il faut savoir par contre que le suppresseur doit toujours être réglé même s’il peut s’activer en mode automatique. Les réglages à effectuer sont plus ou moins des gestes de vérification. Il faut vérifier la pression de l’air, la pression de l’eau, la pression du réservoir à vide et sa pression quand elle est pleine.
Un circuit d’irrigation aura donc impérativement besoin d’une source d’eau et pour augmenter la pression afin de permettre le partage, on aura besoin d’une pompe de relevage et d’un surpresseur.

Pour choisir votre pompe vide cave venez voir ici.