Explications pour brancher de sa table de mixage

console de mixage

Pour mettre de la musique chez soi, en studio ou lors des concerts, la table de mixage est désormais d’une nécessité avérée. Elle inonde le monde de la sonorisation et suscite de plus en plus de l’intérêt.

La fonction prépondérante de la table ou console de mixage est de traiter plusieurs sources sonores en les mélangeant (ou mixant) au besoin. Autrefois principal outil de travail des ingénieurs du son et autres Disc Jockeys, cet appareil fait peu à peu son entrée jusque dans les ménages. Pour les débutants ou certains amateurs, il se pose alors le souci du branchement de sa table de mixage afin de la faire fonctionner.

Branchez les périphériques d’entrée

La console de mixage est pourvue de plusieurs entrées notées IN. On y branche des micros ainsi que le périphérique (ordinateur, lecteur MP3, etc.) contenant les sons à utiliser dans le processus de mixage. La plupart des tables disposent de deux ou plusieurs entrées stéréo, à double entrée, mais également deux ou plusieurs entrées mono, qui peuvent servir en paire d’entrées stéréo pour certains branchements.

Différents câbles permettent en effet de relier ces périphériques à la table. Pour connecter les micros, vous aurez donc besoin des câbles XLR-Jack 6.35 mm ou des câbles XLR-XLR à brancher dans les entrées XLR ou ligne correspondantes sur la console.

Chaque micro, s’il y en a plusieurs, pourra être contrôlé individuellement. Pour le lecteur par contre, un ordinateur par exemple, il vous faudra un câble double RCA-Jack 3.5 mm que vous brancherez sur l’entré micro ou ligne de l’ordinateur et une sortie stéréo de la table, s’il s’agit d’une table analogique ; si vous êtes au contraire en face d’une table numérique, un câble USB suffira, la console et l’ordinateur disposant chacune d’une entrée USB propre.

Consultez aussi ici : Pourquoi est-il important de comparer les sacs isothermes ?

Branchez les périphériques de sortie

Hormis les entrées sus-citées, une table de mixage dispose aussi des sorties, notées OUT. On y branche les casques selon que l’on veut jouer pour soi, ou les enceintes (avec ou sans casques) pour faire profiter le public de notre sonorisation. Par ailleurs, si ces enceintes ne sont pas en soi amplifiées, vous aurez besoin d’ajouter un amplificateur à votre table de mixage.

Plusieurs types de câbles sont également utilisés pour faire ressortir le son du lecteur à travers la table vers les différents périphériques. Pour relier les enceintes, vous avez besoin d’un câble double Jack 6.35 mono, double RCA correspondant à une sortie stéréo de la console. Pour ce qui est des casques, il vous faudra un câble double Jack 6.35 stéréo.

En outre, les tables ne disposant en général que d’une seule sortie casque, vous pourriez adapter un répartiteur de casque pour plusieurs écoutes à la fois. Celui-ci peut contenir jusqu’à quatre (04) entrées casques. Le câble est le même que celui utilisé pour relier un casque simple. Mais selon le modèle de répartiteurs, il vous faudra au besoin des adaptateurs 3.5 ou 6.5 stéréo.

Notons, pour finir, qu’une maîtrise des réglages de base et des fondamentaux est essentielle au bon fonctionnement de la table de mixage.

Pour les indécis qui ne savent pas laquelle chosir je vous conseille la table de mixage behringer que j’utilise.