Comment fabriquer une bouteille isotherme ?

bouteille isotherme chilly

Les bouteilles isothermes sont des récipients capables de conserver la température thermique de tout liquide. Il n’a jamais été aussi agréable de prendre boisson, thé, café des heures après leur conservation. Cette grande capacité thermique est due à leur fabrication : les matériaux de fabrication et le procédé, bien réfléchi.

Le préalable

Les bouteilles thermos peuvent se décliner en trois types selon la matière de fabrication : le plastique, le verre et l’inox.

Choisissez une bouteille selon la quantité de liquide que vous pensez y conserver au quotidien. Il est important que vous sachiez avant de porter votre choix sur une matière donnée que le plastique est susceptible de développer des cellules cancérigènes. Le verre de vite se casser. Vous l’aurez compris, l’inox est le plus conseillé.

Fabriquer une bouteille thermos simple

  • La bouteille une fois choisie, enroulez-la dans trois couches minimum de papier essuie-tout

  • Maintenez ensuite le tout avec du ruban adhésif

  • Collez des serviettes hygiéniques tout pour autour pour renforcer l’isolement.

  • Ajoutez du papier aluminium que vous maintenez en place à l’instar du papier essuie-tout avec du ruban adhésif.

  • Servez-vous d’un ciseau pour couper le bout dépassant en haut et en bas.

  • Enroulez ensuite le tout dans du ruban d’électricien noir et testez votre thermos.

Se renseigner sur : Comment réparer un vélo d’appartement ?

Pour une thermos plus perfectionnée

  • Vous devrez disposer de deux bouteilles, l’une plus grande que l’autre de manière à pouvoir s’imbriquer. Dans ce cas précis, il n’y a aucun risque à ce que la grande bouteille qui est celle de l’extérieur soit en plastique.

  • Découpez-la en deux dans le sens de la largeur de façon à ce que la moitié du haut soit légèrement moins volumineuse que celle du bas. Cela pour que la petite bouteille puisse facilement y entrer.

  • Pour assurer à votre thermos une bonne isolation, placez du papier aluminium à l’intérieur de la grande bouteille

  • Prenez ensuite la petite, qui peut être, soit dit en passant en n’importe quel matériau. Prenez-la donc et passez tout autour de l’isolant de préférence du tissu en coton ou de la fibre de verre rose. Il est conseillé dans tous les cas d’éviter les tissus légers, l’épaisseur étant gage de la capacité thermique de la bouteille.

  • Maintenez ensuite le tout avec du papier adhésif

Il est maintenant temps de passer à l’étape suivante.

  • Mettez la petite bouteille dans la grande et gardez-les unies à l’aide d’une colle à pistolet.

  • Une fois que celle-ci aura séché, remplissez les éventuels espaces vides avec du coton. Cela permet de ne laisser aucun risque d’induction de chaleur.

  • Refermez la grande bouteille en faisant passer le goulot de la petite à travers la hauteur de la précédente. L’espace étant menu, il est conseillé d’user de patience et de délicatesse pour réussir la manœuvre.

  • Procédez à une entaille de 1 cm si l’opération s’avère impossible

  • Enroulez ensuite le tout dans du ruban adhésif puis enfin dans du ruban d’électricien. Ce dernier outre ses vertus esthétiques constitue un excellent isolant.

Procédez enfin au test de votre bouteille. Remplissez-la d’eau chaude ou froide puis vérifiez-en la température une demi-heure ou une heure après. Pour découvrir les meilleurs modèles n’hésitez pas à voir ce comparatif !