Alarme piscine ou barrière ?

alarme piscine

Installer une piscine c’est super, mais en assurer la sécurité c’est encore mieux surtout pour la sécurité des plus petits. C’est d’ailleurs dans cet esprit que depuis 2013, plusieurs dispositifs ont été homologués par la règlementation en vigueur, obligeant chaque propriétaire de piscine à en adopter un. Les deux plus répandus sont l’alarme piscine et la barrière. Choisir l’un ou l’autre de ces deux pourrait se révéler très avantageux, chacun ayant ses propres spécificités.

Le système d’alarme pour la sécurité d’une piscine

Il fait partie au même titre que la barrière, l’abri de piscine et la couverture de sécurité des dispositifs obligatoires à adopter par tout propriétaire de piscine. L’objectif est de prévenir toute immersion ou intrusion d’enfant ou d’animaux dans la zone protégée pour limiter au mieux les risques de noyade.

Seuls deux types d’alarmes ont été validés par la règlementation : les alarmes immergées et celles périmétriques.

Les alarmes immergées prennent la forme d’un boitier blanc fixé au bord au milieu du bassin. Pour assurer la sécurité, une partie dudit boitier se trouve immergée au fond de la piscine. Le système est doté de capteurs qui à la détection du moindre mouvement dans la piscine, déclenche la sirène de l’alarme.

Quant à l’alarme périmétrique, la détection de mouvement se fait à base de quatre capteurs plantés dans le sol ou fixés dans le mur de la piscine formant une sorte de barrière invisible. Tout mouvement dans le périmètre est immédiatement détecté par l’infrarouge ce qui déclenche dans la seconde l’alarme.

Le système d’alarme, quel qu’en soit le type, doit répondre à la norme NF P90-307/A1 dont les principaux points sont :

  • La communication à la centrale de tout dysfonctionnement de l’alarme pour une réparation immédiate
  • La puissance sonore de l’alarme doit atteindre en moyenne les 100 décibels le mètre
  • Les dispositifs de programmation doivent être mis hors de la portée des enfants
  • Doit pouvoir limiter les déclenchements intempestifs

Venez regarder cette vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=A0sf9r9Pllk

La barrière de sécurité

La barrière de sécurité a pour fonction d’empêcher l’accès d’un enfant à la piscine. Trois différents types de barrières existent.

La barrière escamotable

La plus perfectionnée des barrières pour piscine. Elle se glisse sous le sol de façon manuelle ou automatique et permet de retrouver tout le charme de votre piscine lors des plongées. Cette qualité inégalée en fait d’ailleurs la plus chère du marché, de même que son installation nécessite l’expertise d’un professionnel.

Des conseils ici pour acheter la meilleure alarme piscine

La barrière amovible.

La moins chère du marché, elle permet de monter et démonter la piscine selon que vous l’utilisez ou pas.

La barrière fixe.

Installée définitivement, elle est scellée au sol et ne peut en être enlevée

Que votre choix se porte sur l’une ou l’autre des barrières, il devra se conformer aux exigences de la norme NF P90-306 :

  • Une hauteur de 1,22 mètre minimum pour une espace entre 45 et 102 mm entre barreaux.
  • Très résistant et bien fixé au sol
  • Une barrière entourant totalement le bassin de la piscine

Cela pourrait aussi vus intéresser : Une piscine auto-portante pour cet été !

Au final, quel dispositif choisir ?

Les alarmes ne sont réellement utiles que lorsqu’il existe dans l’environnement immédiat une personne prête à intervenir faute de quoi elle ne servirait vraiment pas. Prévenant seulement une fois l’accident produit ou de danger imminent, elle ne constitue une sécurité qu’en cas de présence à domicile d’un adulte capable d’intervenir.

La barrière de sécurité pour ce qui la concerne permet de limiter l’accès des enfants à la piscine. Ceci est un point fort qu’il lui faut souligner même si elle tend à être mise dans l’oubli pour défaut d’esthétique. Par contre, son niveau de protection, tout comme celui de l’alarme étant seulement à l’endroit des enfants de moins de 6 ans, tout adolescent ou adulte, même étranger, doté d’un peu de témérité peu facilement vandaliser le système de protection et accéder à la piscine.

Au final, que ce soit l’un ou l’autre, la mise en place d’une protection pour piscine nécessite pour un fonctionnement optimal votre présence à domicile faute de quoi la piscine présentera toujours une certaine vulnérabilité.