Pourquoi utiliser une ceinture lombaire ?

ceinture lombaire

A vu d’œil, vous l’estimer comme un bagage, un poids trop lourd à porter, un équipement trop encombrant. Cependant, il reste certainement nécessaire étant donné qu’il vous a été prescrit. Il vous serait moins difficile de le mettre si vous en connaissiez un peu le rôle. Découvrez ici l’utilité d’une ceinture lombaire.

Aperçu sur la ceinture lombaire

ceinture lombaire MEDISPORT

A priori, la prescription d’une ceinture lombaire n’est pas systématique et devra se faire sur exigence médicale. Il s’agit d’un équipement thérapeutique qui intervient fait pour lutter contre la douleur, pour la proprioception et enfin, pour le traitement des pathologies du mal de dos. En effet, chez les employés exposés aux risques professionnels, porter la ceinture lombaire soulage en cas de douleur. Chez ceux qui en souffrent déjà, cette attitude empêche la dégénération de la situation.

Les usages possibles

Il y a trois usages que vous avez la possibilité d’adopter pour une ceinture lombaire. Vous pouvez donc l’utiliser comme antidouleur ou pour soutenir votre dos.

En guise d’antidouleur

Il s’agit des moments de douleur légère de la colonne vertébrale. Ces douleurs traduisant les manifestations les plus ordinaires du mal de dos. On pourrait parler de début de lombalgie, sans trop de complication.

Comme équipement de rétention

Ceinture lombaire

L’adoption continue de certaines positions engendre progressivement des dommages à la colonne vertébrale. Cette situation crée des douleurs qui peuvent tirer leur source de réaction inflammatoire ou encore des infections.

Elles induisent ainsi, des problèmes de dysfonctionnement empêchant la colonne de restés allongée comme cela se doit. Lorsqu’elles sont encore d’une intensité raisonnable, il est possible d’utiliser des ceintures lombaires de maintien pour aider au rétablissement du rachis.

Cela devra se faire dans une courte durée, conformément aux instructions du médecin pour éviter d’autres retombées sur la santé.

Dans la fixité de la colonne

Il arrive que la colonne soit gravement malade. Ce sont des cas vraiment sévères qui engendrent des anomalies rachidiennes. Cela correspond à une phase de chronicité ou on peut noter l’effritement de l’os, l’usure des tissus de l’os, des cassures dorsolombaires.

L’utilisation de la ceinture lombaire à ce moment devient quasi-obligataire, agissant en immobilisant le rachis et en qualité d’extenseur de la colonne. Elle est également recommandée en période postopératoire du rachis.

À lire …

Calmosine, qu’est-ce que c’est que ce mot barbare ?