Tout savoir sur le métier d’aide-soignante de nuit

aide soignante

Le travail de nuit désigne une activité salariée s’échelonnant entre 21heures et 06heures du matin. Néanmoins, l’employeur peut fixer cette période entre 21heures et 07heures.

Par ailleurs, on observe que travailler la nuit est devenu courant depuis que les rotations se font de plus en plus fréquentes dans les hôpitaux, cliniques, maisons de retraite et autres établissements sanitaires. L’alternance jour et nuit étant un gage de performance et d’efficacité, l’administration hospitalière emploie de jours comme de nuits des aides-soignantes.

Pour tout savoir sur le concours aide soignante, c’est ici.

A l’instar des aides-soignants de journée, les aides-soignants de nuit effectuent des tâches administratives et de contrôle. En effet, ils veillent au confort des patients et leur procurent des soins adéquats ainsi qu’une assistance conforme aux instructions inscrites sur la fiche de bord.

Caractéristiques du salarié de nuit 

Le travail de nuit permet de bénéficier de jours de repos et parfois aussi d’être mieux payé en raison des risques que l’on estime peut-être plus important que ceux couru par l’équipe de jour.

Par ailleurs, pour être considéré comme travailleur de nuit, l’aide-soignant doit exercer soit de 21 heures à 06 heures au moins 2 fois par semaine, soit 9 heures minimum en fonction de ses horaires de travail habituels pendant la période de nuit ou encore accomplir un nombre minimal de deux cent soixante-dix heures de travail nocturne sur douze mois consécutif. La durée quotidienne est donc de 8 heures, sauf exceptions permettant de travailler jusqu’à 12 heures. Toutefois, après 6 heures d’activités, une pause de 20 minutes est permise.

à Voir aussi : 20minutes

Le travail d’une équipe de nuit

Dans de nombreux établissements sanitaires, l’équipe est réduite la nuit et généralement composée d’une infirmière et d’une aide-soignante. Cet état de chose s’explique le plus souvent par le nombre réduit de tâches à effectuer en fin de journée. En effet, il est très fréquent de constater une accalmie au-delà d’une certaine heure due à l’assoupissement ou l’endormissement des pensionnaires.

Par ailleurs, la mission des aides-soignants de garde est principalement d’assurer la protection des patients. Pour ce faire, de nombreuses précautions sont à prendre obligatoirement. Il s’agit :

  • De faire la ronde en passant en revue toutes les chambres ;

  • De s’assurer que chaque patient a reçu son traitement ou pris ses médicaments ;

  • De veiller à la préservation de l’intégrité physique des patients ;

  • De procéder si nécessaire aux soins ;

  • De transmettre les dossiers de soins ;

  • De satisfaire les besoins des patients ;

  • De s’occuper des tâches ménagères ;

  • D’entretenir les espaces communs ;

  • De procéder au rangement ;

  • De procéder éventuellement à un travail d’archivage ;

  • D’être à l’écoute des patients, les réconforter et les rassurer ;

  • D’établir des relations privilégiées ;

  • D’apaiser les angoisses ;

  • D’organiser la passation avec le service de jour

  • Etc.

Cette liste n’est pas exhaustive et peut être au besoin complétée en fonction des besoins et des objectifs définis par la Direction de l’hôpital, de la clinique ou de la maison de retraite.

à Voir aussi : Les différents types de garages