Les types de télémètres lasers

telemetre-laser

Certes, il est facile de trouver un bon télémètre à un bon prix aujourd’hui, mais il faut déterminer son utilité aussi. Pourtant, il y a encore bon nombre de gens qui se trompent sur le type d’appareil adopté et son utilisation.

Différencier les types de télémètre laser

Le télémètre laser est, bel et bien, un appareil facile à manier, mais cela ne veut pas dire tout le monde arrive à l’utiliser. Il faut noter que chaque type d’appareil a un usage spécifique, et il faudra le respecter si on ne veut pas rapidement le faire remplacer. Il est à préciser qu’il n’existe que deux types de télémètre laser, à savoir le télémètre d’intérieur et le télémètre d’extérieur. Si on se réfère juste à leurs noms, on peut facilement déduire qu’ils sont faciles à différencier, mais on est loin de se douter de la ressemblance de leurs formes. Cependant, le meilleur moyen pour les distinguer, reste le fait de vérifier la longueur de leurs portés. On le sait, le télémètre d’intérieur, en rapport avec son nom, est incapable de mesurer une longueur supérieure à 80 m, mais est très précis sur le reste, comme le cas de la mesure d’une chambre. Pourtant, un télémètre laser d’extérieur permet d’avoir une exceptionnelle précision, même en dépassant le kilomètre, ce qui est d’une grande aide sur un chantier.

Voir aussi : Quel téléphone fixe choisir quand on a des problèmes auditifs ?

Les critères de sélection à prendre en compte

Il est toujours préférable de bien connaître son appareil avant de l’adopter, sinon il risque de nous décevoir très vite, quitte à le remplacer. Afin d’éviter ce type de contre-pieds, il est important de bien définir son appareil, et son utilisation. Il faut donc savoir si l’appareil est interne ou externe, et si son utilisation est régulière ou non. Ensuite, il faudra jouer sur les critères de sélection, comme le fait de vérifier que la plage de mesure soit exprimée en mètre, et que le résultat soit exact et précis. Il y a aussi les options d’implantation, historiques, retardateur et rétro-éclairage, qui sont à réclamer, et qui sont présents pour prouver la praticité du télémètre laser. Il faudra aussi insister sur le temps de mesure, l’étanchéité de l’appareil et le fait de pouvoir approximativement mesurer la valeur indirecte de la hauteur ou de la largeur du point ou de l’objet.

Il faut rappeler qu’un télémètre est souvent muni de trépied. Cet élément lui permet d’être autonome si on l’associe à la fonction retardatrice.