Comment fonctionne un masque antipollution ?

Vous savez qu’un masque antipollution vous aidera à respirer un air moins souillé au travail ou en extérieur. Mais savez-vous comment marche le système de filtration en lui-même ? Si vous vous posez des questions à ce sujet, ces quelques lignes vous aideront sûrement dans ce sens. Cela vous aidera aussi à mieux choisir votre masque antipollution.

Qu’est-ce qu’un masque antipollution ?

Un masque antipollution est une sorte de cache-nez à forme plus ou moins ovoïde conçu avec un système de filtration intégré qui permet de retenir une taille donnée de particules lourdes et autres polluants nocifs de l’air que vous respirez. Les masques les plus simples sont fabriqués à base de coton pour la face en contact avec les voies aériennes tandis que les sangles sont faites d’un matériau étirable.

Le coussinet flexible des masques est habituellement incurvé pour couvrir tout le pourtour de la bouche et du nez du porteur, au moins la moitié du visage où il peut inconsciemment inhaler ou ingérer de petites particules. Cet accessoire peut être utilisé à diverses intentions afin de protéger au maximum l’utilisateur.

Fonctionnement

masque antipollution

Bien que les masques disponibles sur le marché fonctionnent suivant un mécanisme similaire, il existe certaines différences qui font leur spécificité pour une utilisation dans certaines situations. Il est important de les distinguer les uns des autres pour bien savoir choisir celui dont vous avez besoin. Le masque chirurgical par exemple ne protège pas de la poussière.

Il constitue plus une barrière vers le milieu extérieur que l’inverse. Sa fonction normale est de retenir tout agent pathogène sous n’importe quelle forme. Si vous travaillez dans le bâtiment, le choix d’un masque de peinture ou à gaz protège permettra non seulement de vous protéger des polluants présents dans l’air, mais aussi de fines particules de substances chimiques que vous aurez à manipuler.

Comment porter un masque ?

masque antipollution

Un masque antipollution se porte autour de la tête à l’aide d’une bande élastique qui permettra de sécuriser l’ensemble. Pour mettre votre accessoire, gardez-le toujours dans le creux de votre main. Portez-le ensuite à votre visage en positionnant la base du masque au niveau du menton et en gardant l’autre extrémité entrouverte. Vous verrez les sangles pendouiller, ce qui facilitera leur installation.

À savoir : Pollution de l’air, les dangers qui guettent dans l’atmosphère.

Tous les masques ne sont pas faits de la même façon. Certains modèles jetables ne possèderont qu’une seule sangle. D’autres en ont deux, l’un sur la partie supérieure de la tête et l’autre à placer au niveau de la partie inférieure. Si vous possédez un masque antipollution avec une bande en aluminium à l’extérieur au niveau de l’emplacement de l’arête du nez, vous devez vous assurer que votre visage soit positionné de façon à ce que votre nez s’adapte à ce point, en utilisant vos doigts pour trouver la bande.

Lire aussi : Comment connecter une barre de son à un casque TV sans fil ?

Il agit comme un repère. La face intérieure de ce côté est faite de mousse en caoutchouc qui se retrouvera en contact avec votre nez et votre bouche. Un masque possédant un design pareil peut s’adapter facilement à n’importe quel type de visage. Pour vous assurer qu’il n’y aura pas de fuite au niveau de votre masque, prenez une grande inspiration en portant vos mains au masque puis expirez. Si tout va bien, vous ne devriez pas noter de différence de pression.