kamagra kaufen paypal viagra pre viagra en ligne livraison rapide viagra pris apotek viagra prijs pharmacie en ligne cialis générique sildenafil oferta pfizer viagra kaufen cialis te koop levitramg acquistare viagra in italia cialis in holland viagra pharmacie paris sildenafil on line acquista cialis generico levitra lääke
prezzo viagra achat tadalafil angleterre como e onde comprar viagra generico generika indien cialis vente generique viagra achat cialys acquistare viagra sicuro cialis per le donne acheter du viagra a rennes viagra fra indien cialis preise apotheke viagra prezzi viagra pillenmaster viagra bestellen ohne rezept viagra amazon cialis generico in farmacia italiana

Sans titre.

Je sais plus exactement pourquoi, aujourd’hui, j’ai demandé à D., assise à côté de moi à l’agence, et qui m’a forcée à mettre le chauffage, si elle était allée au Salon du Chocolat. Elle m’a expliqué qu’en vrai, elle aimait pas trop le chocolat, et elle a commencé à m’énumérer les desserts dans lesquels elle aimait quand même le chocolat. (Y’en avait un tas)(j’avais faim), et puis finalement, elle s’est arrêtée sur le moelleux au chocolat, tu sais, celui avec le chocolat qui coule?

Ah non, j’lui ai dit non, ça, c’est le coulant au chocolat. Le moelleux, c’est celui qui est un peu épais, mais tout cuit, et qu’on peut décorer avec du sucre glace (et des Smarties) et le fondant, c’est l’espèce de brique faite de beurre, de sucre, et de chocolat, ce truc tellement BON SA RACE, mais qui nourrit pendant une semaine grâce à une bouchée (qu’on peut d’ailleurs décorer aussi de Smarties).
Elle elle m’a dit que je me plantais vachement, là, et que le fondant, on était d’accord, c’était ce que je décrivais, mais que le moelleux, il coulait, que le coulant, ça existait pas, parce que c’était bien trop laid comme mot, et que le truc un peu épais, bah c’était un cake au chocolat. Je crois qu’à un moment, elle a placé dans la conversation t’as déjà vu à la carte d’un resto le mot coulant?

On a débattu pendant environ vingt minutes, j’ai écumé tous les forums de cuisine que j’ai pu trouver (à ce stade là, j’étais presque allée me faire chauffer des pâtes)(il était quinze heures vingt, on sortait de table)(je préfère préciser)(mais je mange comme un petit goret en ce moment)(OUI ET ALORS?), mais toujours rien. Finalement, j’ai lancé un appel désespéré sur Twitter, et j’ai eu un tas de réponses.

Ça prouve, premièrement, que Twitter est une mine d’informations (en revanche, quand je demande à quelqu’un de m’offrir un iPad, RIEN), deuxièmement, que beaucoup de gens sont sur Twitter en plein après midi (n’avez-vous pas un travail, les gens?)(je veux dire, moi, c’était ma pause), troisièmement, que les gens sont toujours prêts à aider, et quatrièmement, que vous êtes rien qu’une grosse bande de gorets gourmands aussi.
On grossira ensemble, va.

Au final, je pense que Parigote m’a donné la réponse la plus satisfaisante, c’est à dire en m’expliquant de manière très posée, calme, et docte (je l’imaginais presque avec un stylo rouge, en corrigeant ma copie), que le moelleux, c’est épais, gonflé, genre muffin, que le fondant, c’est bien celui qui contient une plaquette de beurre par cuillerée, et qu’enfin le coulant, le mot était trop moche, donc qu’elle dit mi-cuit, et que c’est celui qui coule de chocolat.
J’ai jubilé, hein, j’avais raison, je suis une enfant, j’aime avoir raison, comme en plus j’avais chaud (cf le chauffage allumé contre mon gré), j’étais contente. J’avais toujours faim, aussi.

A la fin de la journée, mon détail de façade avait pas franchement avancé, mais j’étais au point sur toutes les recettes de chocolat. Peut-être que je le glisserai dans mon book, ça, ça sera sans doute très utile dans la vie.

(A fin que je ne sois pas la seule à mourir d’hyperglycémie imaginative, voici quelques images qui suffiront très probablement à vous glisser derrière la porte du Frigidaire (j’adore ce mot), pour chiper (bis) des chamallows (parce que c’est quand même aussi, les chamallows.))
(Et bisou)

(Crédit photo : What Katie Ate)

(Crédit photo : What Katie Ate)(oui, encore)(ce blog est une bijou)(oui, mieux qu’un Birkin)

(Crédit photo : Christelle is flabbergasting)(encore un bijou)

 



Il y a (déjà) 25 commentaires


  1. * Helène : hé hé, c’est pas mal, ça! (Mon CV est déjà un peu original, mais bon, un peu plus, hein…!)
    * Marinette : ah, d’accord, donc selon toi, deux races de fondant, VOILA QUI EST INTERESSANT!
    * Ponette : ouais, bon, COCA zéro, quoi!

    Répondre ?


  2. * Laurie : mais est-ce que, quand même, tu peux faire des foindants au caramel? (moi j’aime pas le caramel!)
    * Colinette : ouaiiiiiiiis! Donc, je pars du principe que j’ai toujours raison : plus simple!
    * Mona : mmmm… Oui.
    * Shalima : HI HI HI HI
    * Zara : le fondant c’est une sorte de gâteau plat, hyper beurré donc hyper « humide » en fait, chais pas si je suis bien explicative, mais bon.
    * Annouchka : ah oui, voilà, mais moi, j’aime pas le caramel!
    * Morgane : la dernière photo, elle vient de mon blog chouchou! ^^ (et t’inquiète, j’ai vécu la même torture de on parle de choc’ sans en avoir:!)
    * Céline : bien, je lui transmettrai qu’elle a un allié dans l’histoire! :) (j’adore lire les différences de vocabulaire, aussi)
    * Sunny Cloud : :)
    * Fanny : ouais, mais coulant, moi j’aime bien!
    * Iris : beau débat, et instructif avec ça! :) (Dukan c’est le mal, on arrête tout!)
    * Gourmandiseuse : j’aime bien ton avis. Allez, on dira coeur coulant.
    * NotSoBlonde : c’est dommage passe qu’on rigole bien sur twitter, parfois. (Mais parfois aussi, je ferai mieux de pas y être)(vive les coulants)(bisou)(bisou)
    * Mlle ACB : l’important est de savoir se rabattre : VIVE LES PETITS BEURRE.
    * Christelle : <3

    Répondre ?

Laissez un commentaire
{c'est pas obligé mais ça fait plaisir}